Frédérique Assaël

Frédérique Assaël

Frédérique Assaël est née à Marseille en 1965.A la fin des années 1990, elle fréquente plusieurs ateliers de peinture à Bruxelles. De retour en France, elle poursuit son travail dans plusieurs ateliers où elle approfondit le dessin (sanguine et fusain) puis les techniques de peinture à l'huile.
En 2004 elle obtient le 1er Prix Aquarelle et Encre lors du salon de peinture et sculpture "20ème Mai de Noisy".
Participation à l'exposition Ecce Homo - Hommage à Jean Rudel, au Manège Royal de Saint-Germain-en-Laye en février 2010 avec la présentation d'un triptyque huile 100 x 150 cm.
En Mai 2010, Frédérique Assaël obtient le 1er Prix du "Salon du Renouveau" Thème reflets, organisé par la Ville de Boulogne-Billancourt, présentation d'une toile 100 x 100 cm, technique mixte et huile.
En Mai 2011, elle obtient pour le deuxième année consécutive le 1er Prix de peinture au salon de Peinture organisé par le ville de Boulogne Billancourt, présentation d'un diptyque 2x(116x81) cm
Sélectionnée par le jury pour le Salon d’Automne 2011 à Paris Champs Elysées.

home www.frederiquefaguerassael.com

posta Dffaguer@aol.com

La peinture de cette artiste est contemporaine, tout en s'inscrivant dans le sillage de la tradition. Elle peint le monde tel qu'il lui apparaît, dans une recherche incessante de sa réalité.Le thème central de son œuvre est ethnique, avec une fascination pour le regard et l'attitude. Le personnage est abordé dans un face-à-face direct avec le spectateur. On y décèle une dimension spirituelle sans parti pris confessionnel. Son œuvre exprime simplement une conscience de l’homme, tout à la fois force et fragilité, intériorité et rayonnement. Malgré le modernisme de son écriture, le peintre n'a de cesse de puiser dans l'histoire de la peinture pour s'approprier les techniques anciennes. Convaincue que la technique est plus qu'un simple outil, qu’elle est indissociable de l'œuvre, l'artiste va jusqu'à fabriquer ses couleurs et ses toiles. N'ayant de cesse d'expérimenter de nouvelles voies pour exprimer sa vision du monde, l'artiste fait sienne la phrase de Goethe "je marche pour savoir où je vais".

Frédérique Assaël